Quelle est votre préoccupation dans l’immobilier ?

Achat, vente ou location, plus de souci à vous faire. Si vous ambitionnez investir dans l’immobilier ou chercher à avoir une résidence personnelle, il y a des préalables que vous devez connaître ; surtout les aspects qui influencent la facture d’une maison individuelle. Cet article vous amène à la découverte d'un magazine d’information sur l’immobilier en France.

Tout savoir du coût d’une maison individuelle

Avoir sa propre maison est le rêve de tous. Vivre sous un bail locatif jusqu’à la fin de ses jours, c’est rater une partie des jouissances sur cette terre. Cependant, avoir une maison individuelle n’est pas chose aisée.

Hormis la taille de l’investissement (investissement financièrement lourd), plusieurs d’autres paramètres sont à connaître avant d’avoir la certitude d’aboutir si vous entreprenez d’avoir une résidence individuelle. En visitant dividuelle-le-prix-du-terrain-pese-de-plus-en-plus-dans-la-facture-globale-144796 Code html à retrouver dans la page (accepte seulement la différence sur la case) https://www.lesechos.fr/industrie-services/immobilier-btp/maison-individuelle-le-prix-du-terrain-pese-de-plus-en-plus-dans-la-facture-globale-144796 vous découvrirez tout ce qu’il faut pour vous approprier une maison.

Les facteurs qui influencent la facture d’une maison individuelle.

Si la facture d’acquisition d’une maison individuelle apparaît le plus souvent volumineuse, il y a un facteur principal qui le propulse : le prix du terrain. Bien vrai que plusieurs d’autres facteurs entrent dans l’établissement de cette facture, le prix du terrain occupe à lui seul en moyenne 1/3 du prix de revient de la maison.

Les démarches administratives, les honoraires de l’architecte, les matériaux de construction et la main d’œuvre ne coûtent que les 2/3 restants.

La vue globale du prix de la parcelle en France.

Si nous nous intéressons au coût de la parcelle, c’est parce que le terrain est le point essentiel de tout projet de construction. Les autres points qui matérialisent l’immeuble ne sont que les masques.

Ainsi, si vous ambitionnez avoir une maison en zone parisienne aujourd’hui, il faut prévoir en moyenne 215 euros/m². Mais dans les zones lointaines, ce prix est relativement bas. Avec 53 euros/m², vous pourrez déjà acquérir une parcelle.

Mais, il est à noter que le prix du terrain a connu une progression significative ces 10 dernières années. Et la stagnation du coût de terrain n’est pas encore envisageable. Si vous cherchez dans quoi investir, l’immobilier demeure le secteur le plus rassurant.